lundi 25 février 2013

Poème de la semaine

Le pain et l'eau N'empêchez pas la pierre de s'accrocher à ma voix elle est plus souple que la mer entre les doigts   Elle reconnait son hôte elle vous aime mieux que moi au coeur éteint elle apporte un oiseau pour l'éveiller un poisson pour l'échauffer et la trame des genêts   N'empêchez pas le sable de m'indiquer le chemin il est toujours agréable de se perdre dans sa main   N'empêchez pas le sang de lier chaque parole les gerbes ne sont pas folles l'été n'est pas le printemps   Et moi... [Lire la suite]
Posté par albanegelle à 08:52 AM - Commentaires [1] - Permalien [#]

dimanche 17 février 2013

Poème de la semaine

Les jours sont courts j'ai mis dedans ce que j'ai pu de joie   les jours rallongent ma bouche les traits de mon visage tombent mes amis ont marché pendant que je dormais   les jours sont courts oh mets dedans ce que tu peux de joie.   Olivier Bourdelier extrait d'un texte publié dans la revue Dans la lune (nov. 2010)
Posté par albanegelle à 03:14 PM - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 10 février 2013

Poème de la semaine

Jusqu'à l'heure où le ciel se couvre, on reste Parmi l'eau qui monte dans la douceur de l'herbe On se laisse bercer par la bonne caresse La pluie fait un bruit de jupe qu'on enlève   Je parle aux absents qui n'ont pas de visage Je ne sais s'ils se rongent encore les ongles Si la cicatrice sur leur genou est devenue comme une étoile Mais je les veux pareils aux animaux des mers profondes Dont l'oeil éclaire pour voir et qui souvent se cachent   Je leur demande ce qui a pu changer Pourquoi certaines questions sont... [Lire la suite]
Posté par albanegelle à 08:19 AM - Commentaires [1] - Permalien [#]
mardi 5 février 2013

Poème de la semaine

Nous sommes les architectes de la pensée. Nous vivons dans de grandes transes. Et nous sommes souvent devenus animal. Nous avons déjà parlé aux brins d'herbe et aux grands arbres. Nous sommes dans l'éclosion des printemps. Nous suivons le rythme des saisons. Nous savons reprendre des forces. Et nous savons répandre notre énergie. Nous sommes dans la palpitation des corps et des choses. Nous vibrons de toutes parts. Fabrice Caravaca(extrait de La vie, éd.Les fondeurs de briques)
Posté par albanegelle à 12:05 PM - Commentaires [0] - Permalien [#]