lundi 23 février 2015

Poème de la semaine

           Pour écrire un seul vers il faut se souvenir de cent ans de sommeil et des vies qui précédèrent, de la piqure des roses et de l'aïeule qui voulait voir la mer, de l'homme au large dos couvert de ventouses et de ses enfants effrayés par les méduses. Des objets magnifiques et des formules où s'enroulent des fleurs autour de lettres gothiques.   Pour abandonner à son sort cet homme en nous qui se noie dans ses souvenirs, pour renouer avec la magie sans... [Lire la suite]
Posté par albanegelle à 09:23 PM - Commentaires [0] - Permalien [#]