vendredi 14 juillet 2017

Poème de la semaine

  Il y a toujours des pays   qu’on oublie d’atteindre   des pâturages trop riches   où fume le plaisir.   Je tourne déjà la tête   vers le bruit sourd   de quatre sabots   sur des branches mortes.            *   Avec, sur ton pelage,   la sueur du désir   et la fragrance des forêts   stagnant sur la bête rapide,   je baiserai tes yeux   sur les feux de colère,   mes mains seront... [Lire la suite]
Posté par albanegelle à 07:56 AM - Commentaires [0] - Permalien [#]