Je bouche mes oreilles...

    C’est afin d’ignorer

       Qu’on ne me répond pas.

 

Je me bande les yeux,

     C’est afin d’espérer

         Que la lumière est là.

 

Je garde les mains jointes

     Est-ce pour croire encore

        Qu’elles ne soient pas vides

Quand je les rouvrirai ?

 

Norge

extrait de Les hauts cris, éditions éolienne