albane gellé

dimanche 21 août 2016

Mais hier

l'enfant a mangé la langue du chat

puis d'un saut a tenté d'attraper

en vain

le merle aux ailes rouges

depuis ils babillent

miaulent

installés au fond du jardin

près des cerisiers

pour une discussion joyeuse

& sans fin

 

Claude Chambard

extrait de Cet être devant soi, éditions Aencrages & Co

Posté par albanegelle à 08:38 AM - Commentaires [0] - Permalien [#]


lundi 8 août 2016

Poème de la semaine

On déménage. Hier,

La maison était pleine,

Aujourd’hui elle est vide.

Quelle tête fait-il, le clown ?

A la fois triste et gai.

Aujourd’hui ici, demain

Là-bas. Mais il se demande :

Et si le camion revenait

Avec les meubles et les années ?


Christian GARAUD,  extrait de Le livre des contraires, éditions Petit Va.

Posté par albanegelle à 10:36 AM - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 25 juillet 2016

Poème de la semaine

       Patagonie

Une débâcle de nuages

encombre le ciel grand angle

et le vent d'ouest le vent fou

écarte le cadre de l'image

et le vent d'ouest le vent fou

effiloche la traine des cirrus

le Pacifique baigne dans le sang

tout le ciel entre dans l'oeil d'un poisson.

 

Serge Delaive

extrait de En rade, éd. Décharge/Gros Textes (Polder 129)

Posté par albanegelle à 07:31 AM - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 8 juillet 2016

Poème de la semaine

Souvent le soir quand la nuit est déjà bien établie,

Je cherche des yeux le Grand et le Petit Chariots

J'aime penser

A des gens que je connais, très loin d'ici

Qui peuvent aussi regarder ces mêmes étoiles.

J'en connais très peu de ces étoiles que donne la nuit

Tu m'apprenais pourtant

Comment on en découvre d'autres

A partir de la configuration de ces deux Chariots

Et par ce geste de me dire, autrefois,

Tu retenais déjà

Au-delà de l'espace et du temps

Le tissu déchiré de ma vie.

 

Le Grand et le Petit Chariots dans le ciel de Tombstone, au-dessus

D'anciens chemins de Vendée

D'un tas de paille à l'Ebaupinaie de Saint-Pierre-à-Champ

Ou du triangle de jardin public entre Douar Jdid et Sidi Slimane.

 

Un geste comme rassembler au bout de ton bras tendu

ce qui ferait l'amitié du monde.

(17 avril 2011)

 

James Sacré

extrait de Un effacement continué ?,  éditions La Dragonne.

Posté par albanegelle à 07:32 AM - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 17 juin 2016

Poème de la semaine

Où je veux vivre

il y a parfois

cet instant mosan

de mansarde

aux fenêtres grises et bleues,

de mouettes rieuses

qui survolent la terre.

Dés fragiles

juste avant l'horizon,

où je glisse mes doigts

pour découdre le temps

quand la lumière frotte ses yeux

comme un fleuve

allumé

au large du soleil.

 

Henri Falaise

(éd.L'atelier de l'agneau, 1976)

Posté par albanegelle à 05:38 PM - Commentaires [0] - Permalien [#]


vendredi 3 juin 2016

Poème de la semaine

  Ma girafe et moi

 

Moi, ça m'est bien égal

Ce qu'ils font.

 

J'ai un cheval dans ma poche

Et d'ailleurs c'est une girafe.

 

Alors quand c'est à moi

Qu'on veut s'en prendre, hop là!

On est loin,

Ma girafe et moi.

 

Et eux

 

N'y comprennent rien.

 

Eugène Guillevic

 

 

Posté par albanegelle à 10:18 AM - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 18 mai 2016

Poème de la semaine

Où se sont accumulés les jours
  
Dans quelle tête absente ?
  
Grenier de semences
  
Tiroirs de vent, bassins de pluie,
  
Feux de soleil...
  
La mort est le lieu
  
Des choses
  
La vie
  
Est le miroir réel
  
L'espace
  
Entre quatre yeux

Heather Dohollau,

extrait de Seule enfance, éditions Folle avoine

Posté par albanegelle à 05:47 AM - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 3 mai 2016

Poème de la semaine

            Image

 

en moi la puissance du papillon

et la faiblesse d'un taureau

en moi la fragilité des montagnes

et la solidité du fil d'araignée

le vacarme des pattes des fourmis

et le silence de la mer

en moi la vie mourante dans le cocon

et la mort vivante chez les passants

en moi le vert des feuilles d'automne

et le jaunissement de l'herbe en mars

en moi juillet

il ne reviendra pas en juillet

en moi cet instant

où le coeur prend son repos éternel

pour que tout finisse

pour qu'en moi advienne

ce qui n'est pas encore

       (Paris, octobre 2012)

Fadwa Souleimane

extrait de A la pleine lune, éditions Le Soupirail.

 

Posté par albanegelle à 02:40 PM - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 16 avril 2016

Poème de la semaine

(à mes filles)

 

Vos rires sont des aveux 

à bousculer l'espace

 

Le sang vous pousse

dans cette poésie à percer l'habitude  

 

Vos vies bourgeonnent

à gober l'univers

 

L'espace s'inscrit

plus loin que vos regards

 

Vos doutes ont des échos à construire

 

Déjà vos ailes se préparent

 

Vous m'avez fait renaitre

 

Serge Basso de March

extrait de Contre-Marges, éditions Phi

 

                                           

 

                                                                      

Posté par albanegelle à 05:47 PM - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 23 mars 2016

Poème de la semaine

Merci au cheval aveugle

à la crinière musicale,

merci à la lenteur,

à l’oeil qui marche

sous nos draps,

merci à l'ensommeillement,

au cri de la colère,

merci aux âmes

qui chantent la mélancolie,

merci au miracle

du proche sur le lointain,

à l'école buissonnière,

merci au désert,

à cet amour qui renaîtra

comme un zeste de neige

sur notre embaumement.

 

Dominique Cagnard 

Posté par albanegelle à 12:21 PM - Commentaires [0] - Permalien [#]