Aviez-vous jamais contemplé

quelque arbre pour lui-même.

Pour son incrustation dans le ciel,

pour son âge, pour la qualité de son

bois ? Aviez-vous jamais imaginé

la lenteur démesurée de sa vie ?

Ou éprouvé tout ce qu'il faut de

volonté sourde, réfléchie, obstinée,

pour se cercler d'écorce,

et, sans nerfs et sans cerveau,

diriger pendant trois-cents ans

le jaillissement de sa sève ?

 

victor Segalen